…. devenir fonctionnaire, l’entretien

Vu mon parcours professionnel, je n’avais pas encore testé la fonction publique 🙂

Donc aux détours des annonces/offres d’emploi, j’ai vu de la lumière et je suis rentrée :

J’ai été convoquée pour un entretien (malgré mon parcours atypiques, comme quoi…), on m’informe qu’il faudra que je passe des concours pour être “titularisée” (=fonctionnaire) : même pas peur !

Bon, après, ça se complique, le pseudo CDI, ou plutôt potentiellement CDD d’un 1 an + inscription au dit concours, se solde; finalement en CDD de 3 mois ferme. On t’explique alors que la priorité tant donnée en interne, je servirai de bouche trou le temps de trouver la perle rare (= le fonctionnaire assez et complètement barré pour vouloir travailler dans ce service). Et que NON, tu ne resterais pas au-delà.

Après une tergiversion intense, et de nature joueuse, me suit dit, allez, rien à perdre, même pas peur. Me fixer un but pour vivre cette expérience qui sera forcément enrichissante.

Mon défit ?

Ne pas devenir la bête à abattre ! Tenir 3 mois au milieu de nanas (ouiouioui, les nanas sont des s….. entre elles !) qui plus est fonctionnaire 🙂 .

… fermer sa société

La bonne blague !

Quelles qu’en soit les raisons, fermer sa société est une étape, un cap à passer.

D’abord, il y a eu le sentiment d’échec. Sentiment qui fait qu’on continue, même si le coeur n’y est plus, qu’on s’accroche, qu’on s’entête même peut-être… mais cela semble toujours mieux que d’avouer que l'”on s’est planté”.

Pour ma part, il a fallu voir le positif pour passer ce cap : ce n’est pas un échec, j’ai fait, j’ai essayé, j’ai entrepris, j’ai sans doute fait des erreurs, j’ai fait !

J’ai monté ma société, toute seule, en levant des fonds, des prêts d’honneur, des prêts bancaires. J’ai parfois été bien conseillée, entourée (parfois pas du tout). J’ai payé toutes mes dettes, je n’ai mis aucune autre personne/société en difficulté.

Je pars car je n’y crois plus. Mon coeur ne vibre plus, j’ai envie de passer à autre chose, c’est mon choix. Je remonterai sûrement une structure, sûrement pas en France, sûrement en évitant de passer par le RSI avec qui nous échangeons à coup de recommandés.

Oui, ce système tellement compliqué en France, taxés de tout les côtés ne m’a sans doute pas aidé. Marre de ce battre, envie de rentrer dans le moules, d’avoir une CB parce qu’on montre une fiche de paye de salarié, en CDI, pouvoir demander un jour un prêt personnel, avoir des congés payés (oui, ça m’a fait drôle la 1ère fois : j’étais payée pour glander !).

Bref, je ferme. Maintenant, va falloir vendre le stock, et communiquer officiellement là-dessus (après avoir dépensé 500€ en publication dans un journal officiel, et enregistrement des statuts au centre des impôts et en droit d’enregistrement au CFE pour avoir le droit de dissoudre ma société).

…La MKB

MKB, késako ?

MétaKinéBiologie.

En très résumé, l’un des outils est la kinésiologie, mais en plus… connecté.

Coment se déroule une séance ?

Vous commencez toujours par une partie entretrien (surtout la 1ère séance), pour connaître la problématique, votre histoire, votre ressenti, etc.

Après, comme la kinesiologie, vous vous allongez sur une table, (vous n’enlevez que vos chaussures) et beaucoup de choses vont se passer par le poignet, soit le brs tombera, soit non, et cela permettra d’orienter les réponses, et les procédés afin d’avancer dans la résolution de la problématique.

Attention, cela passe toujours par ce que veux/accepte notre cerveau. Car notre cerveau peut se mettre en mode protection car il a eu l’impression d’un danger.

Les étapes, sont l’identité, les parasites, les blocages… après, il n’y aura plus qu’à passer à un autre problème.

 

Dans mon cas, mon cher cerveau nous a fait stopper une séance, car c’était trop dure pour lui/ il n’était pas près. Du coup, on m’a fait une séance de BARS pour compléter la séance écourtée. La séance d’après, il a accepté de lâcher, et me permettre d’avancer.

 

J’ai adoré ! et vais continuer, mais attention à ne passer que par du bouche à oreille, car malheureusement, il y a un coût et certains pourraient sentir le filon, et puis il y a les bons…et les autres. Autre précision, il faut être “ouvert”, on peut parler de lignée, d’ancêtres, remonter à des moments de vies, ou se connecter à des personnes avec qui on est en lien à ce moment/pour cette problématique, etc.

…Avoir des Enfants : le jour où on les supporte plus

Et bien, je vais commencer fort : parler de mes étapes de maman, des anecdotes etc. Et pour mon 1er article, je vais juste parler de cette capacité qu’ont les enfants de nous rendre chèvres !

Alors j’ai 2 enfants que l’on appellera Tim et Tom. Les amours de ma vie, hein, mais ce week-end, avant la rentrée, j’ai entrepris LE rangement de la chambre pour la rentrée. (quelle bonne idée j’ai eu aussi !)

Donc depuis 2 jours, les enfants ont eu diverses carottes : TV, “électronique” (traduisez tablettes, DS, et divers trucs qui les mettent en mode zombie), le repas, (je les ai quand même nourri hein !), les punitions, les privations, les doudous, les jouets préférés et l’éternel et incontournable sac poubelle.

Et bien RIEN ! j’ai beau y aller conciliante, les aider, leur hurler dessus, sévir et câliner : RIEN.

Je les retrouve SYSTEMATIQUEMENT en train de lire dans leurs lits, ou jouer (par dessus le bazar).

Bref, coup de gueule du week-end. Pour l’instant, on peut dire que c’est garçons 3, maman 0, mais je ne cède jamais, donc leur chambre sera rangée…pour la rentrée…. j’ai encore 15 jours pour trouver d’autres idées 🙂

Car oui, avoir des enfants, développe l’imagination !

… Ecrire un blog : l’éternel “à propos”

Pour écrire un blog, il faut en passer par cet éternel “à propos” qui est en fait “qui sommes-nous”.

C’est une vraie plaie pour moi, “qui suis-je ?” si je savais !

Une mère, une femme, une fille, youhou, quelle originalité…

Trouver, le truc sympa, qui n’est pas une redite, qui est personnelle, et drôle (tant qu’à faire) qui donne envie (ou pas), bref, j’ai l’impression de devoir écrire la présentation des sites de rencontres (et oui, ça aussi j’ai essayé) : et bien j’avoue, je suis toujours autant inspirée !

Alors dans l’attente d’une révélation, il n’y aura pas d”à propos” en tout cas pour l’instant 🙂

…Des Choses Etranges

L’une de mes casquettes, c’est une attirance particulière pour tout ce qui est ésotérique, énergétique et plus largement bien-être.

Parmi ces choses étranges, il y a le reiki, le tirage de cartes, l’aromathérapie, le pendule, les encens, les pierres précieuses, les bars, l’accu-pression, l’EFT et tant d’autres.

… Ecrire un blog

Cela fait bien 1 an que j’ai rédigé mon 1er article (sur l’ordinateur), et fait le plan de ce blog… mais je n’ai jamais passé ce cap.

Cet été, cela m’a tellement travaillé qu’après maintes et maintes tergiversations, j’ai décidé de me lancer et voilà www.ujjt.fr.

UJJT, pourquoi ?

“Un Jour J’ai Testé”. Voilà ce qui m’est venu, quand, ma tête pleine, j’ai cherché des moyens de la vider. Loin de moi de faire un enième blog de test produit/activités/sorties (même s’il y en aura peut-être, quelques sorties de racontées par ci, par là). Il y en a, plein, de très bons.

Moi, ce que j’ai envie, c’est de raconter toutes mes expériences de vies, les faire partager. J’ai “testé” tellement de choses différentes,qu’ici, cela sera mon journal anonyme. Toutes les histoires sont basées sur des histoires vraies 🙂

Alors bienvenue dans mon petit monde…